Céline Balensi,

 
07 61 51 38 48
 
3 Avenue de Lyon, "Le palais du soleil", 06400 Cannes, France

amélioration du quotidien

Mécanismes du stress

Le stress est une réaction normale de l’individu. C’est un mécanisme de défense qui permet de mobiliser le corps lors de situations pénibles. Il correspond peu ou prou à une alerte générale donnée par le système nerveux.

Rien d’anormal donc, sauf que, dans notre société moderne, ce stress peut devenir chronique et apparaître suite à de nombreux facteurs comme :

  • la tension éprouvée au boulot ;

  • la peur d’être en retard lorsqu’on est coincé dans les embouteillages ;

  • la mise en compétition, etc.

Tous ces facteurs qui mettent les individus en tension permanente usent à la longue l’organisme. Le stress se matérialise ensuite par une multitude de troubles aussi bien physiologiques que psychologiques :

  • eczéma ;

  • migraine et hypertension ;

  • dépression et crises d’angoisse ;

  • ulcère, etc.

Pour permettre au corps de souffler, de se délasser et de faire retomber la nervosité accumulée, les médicaments ne sont pas toujours efficaces. Alors, bien souvent, on expérimente des solutions alternatives telles que la sophrologie.

 

Sophrologie : comment ça marche ?

 

La sophrologie, à l'instar de l’auto-hypnose, peut lutter contre le stress grâce à la technique de relaxation fondée sur :

  • des exercices de respiration : contrôler sa respiration permet d’abaisser le rythme respiratoire et cardiaque, et de ramener son corps à une sensation de calme intérieur qui régule ensuite les hormones que le corps produit, ce qui contribue à contrebalancer les effets néfastes du stress ;

  • des exercices de gestion de la pensée : il s'agit d'apprendre à développer des pensées positives.

 

 

La sophrologie contre le stress agit selon trois principes :

  • Le principe du schéma corporel comme réalité vécue : le « schéma corporel » est la base de la conscience pour habiter le corps en bonne santé et conquérir l'harmonie physique et mentale, grâce à la répétition de la prise de conscience corporelle.

  • Le principe d'action positive : toute action positive sur un élément de la conscience se répercute positivement sur la conscience tout entière. On renforce ainsi tout ce qui est positif.

  • Le principe de réalité objective : l'objectif est d'apprendre à voir les choses comme elles sont plutôt que comme on les croit, en tenant compte de la réalité de la personne et de l'environnement.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.